Fraude associée aux paiements électroniques

Si votre entreprise vend des biens ou des services en ligne , vous estimerez sûrement qu’il est nécessaire d’accepter des paiements électroniques de la part de vos clients. Les paiements électroniques sont rapides et pratiques, mais ils peuvent présenter des occasions de fraude. S’il est vrai que ces menaces ne sont pas propres aux entreprises en ligne, elles sont une source de préoccupation particulière contre laquelle vous pouvez protéger votre entreprise.

En plus du risque de vol de renseignements, les principales craintes liées aux paiements électroniques sont les trop-perçus et les débits compensatoires.

Les escroqueries associées aux trop-perçus se produisent lorsqu’un escroc vous envoie délibérément un paiement dépassant ce qu’il devait payer. Ce paiement est habituellement fait au moyen de renseignements faux ou frauduleux. L’escroc demande ensuite que le paiement « excédentaire » soit remboursé. Puisque l’escroc n’a jamais rien payé par des moyens légitimes, ce remboursement devient alors son gain. Afin de protéger votre entreprise contre cette escroquerie, la meilleure chose à faire est d’établir votre système de paiement de façon que le montant à payer soit toujours clairement affiché et que les paiements excédentaires ne soient pas possibles. En fonction des méthodes de paiement que vous acceptez, il pourrait ne pas être possible d’empêcher un client d’envoyer un paiement trop important, par exemple dans le cas d’un virement bancaire. Dans de telles situations, n’acceptez pas les paiements dépassant ce que vous avez facturé. Cette façon de faire empêchera cette pratique.

Les débits compensatoires se produisent lorsqu’une entreprise recevant un paiement se voit ensuite facturer le montant de toute erreur de transaction ou même le paiement complet. Les débits compensatoires peuvent arriver innocemment, mais ils peuvent néanmoins être un problème. Les escrocs peuvent causer des débits compensatoires en utilisant de faux renseignements de paiement ou en contestant les frais de manière malhonnête. Par exemple, un escroc peut prétendre qu’il n’a jamais reçu ce qu’il avait commandé. Pour éviter ce genre de situation, vous devez documenter toutes les étapes d’une vente et demander une preuve de livraison.

Vous pouvez aussi protéger votre entreprise contre ces deux escroqueries et d’autres en acceptant des paiements par l’intermédiaire d’un service de paiement qui offre une protection supplémentaire contre ces escroqueries.


Partagez ceci :

LinkedIn

Activités et initiatives du gouvernement du Canada

loading...