AECG : Un an d'efforts

29 novembre 2018 - Balises : Exportation

Ce blogue vous est présenté par Femmes d'affaires en commerce international (FACI) d'Affaires mondiales Canada, un programme du Service des délégués commerciaux (SDC) du Canada qui appuie les entrepreneures canadiennes dans leur conquête des marchés internationaux.

Le 21 septembre 2018 a marqué un jour mémorable : le premier anniversaire de l'entrée en vigueur provisoire de l'Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l'Union européenne (UE). Cet accord historique fixe de nouvelles normes pour le commerce des marchandises et des services, les obstacles non tarifaires, l'investissement, les marchés publics ainsi que d'autres secteurs comme le travail et l'environnement, ce qui en fait l'une des initiatives commerciales les plus ambitieuses du Canada à ce jour.

L'un des avantages de l'AECG réside dans le fait que 98 % des lignes tarifaires de l'UE sont désormais exemptées de droits pour les produits canadiens, ce qui permet aux exportateurs du Canada de bénéficier d'un accès préférentiel à l'UE. Cette situation a stimulé les échanges et renforcé les liens commerciaux entre le Canada et l'UE dans une multitude de secteurs. À titre d'exemple, depuis l'entrée en vigueur de cet Accord (si l'on compare une période de 12 mois allant de septembre 2017 à 2018), les exportateurs d'aluminium du Canada affichent une croissance de 279,8 %, en grande partie grâce aux exportations d'aluminium non allié sous forme brute. Les exportations de véhicules et de pièces automobiles vers l'UE, quant à elles, ont augmenté de 81,1 % au cours de la même période et plusieurs produits agroalimentaires, comme les bleuets et le sirop d'érable, ont également enregistré des gains substantiels.

L'UE est la deuxième économie mondiale et le deuxième partenaire commercial en importance du Canada. L'UE est également le deuxième marché d'importation de marchandises du monde — ses importations annuelles dépassent le produit intérieur brut total du Canada. Les possibilités de croissance des PME canadiennes accédant à ce marché sont indéniables et leur offrent un avantage concurrentiel certain pour élargir leurs activités à l'étranger.

Le 26 septembre 2018, le Canada et l'UE, des chefs de file en matière d'égalité des sexes et du renforcement du pouvoir économique des femmes, ont adopté une recommandation relative au commerce et à l'égalité des sexes afin de rendre l'AECG plus inclusif, au moyen d'activités de coopération destinées à améliorer les capacités et les conditions de vie des femmes, afin qu'elles puissent accéder aux possibilités offertes par l'AECG et en tirer pleinement parti.

Le Service des délégués commerciaux (SDC) vous apportera un appui quotidien pour vous préparer aux marchés internationaux, évaluer le potentiel de marché, trouver des contacts qualifiés ainsi que résoudre des problèmes et surmonter des obstacles. Les PME souhaitant profiter de nouveaux débouchés en Europe peuvent demander une aide financière dans le cadre du programme CanExport du SDC. Depuis janvier 2016, ce programme de financement pluriannuel a apporté une aide financière à plus de 1 200 projets menés par des PME dans des pays émergents et des marchés où le Canada bénéficie d'un accord de libre-échange.

Le programme Femmes d'affaires en commerce international (FACI) est un autre programme du SDC qui fournit un appui ciblé aux entreprises à propriété féminine (EPF) canadiennes souhaitant étendre leurs activités dans de nouveaux marchés. Une entreprise « féminine » est une entreprise possédée, gérée et contrôlée à 51 % ou plus par une ou plusieurs femmes. FACI vient d'achever sa toute première Mission commerciale en Europe en novembre, avec la participation de femmes d'affaires canadiennes d'une multitude de secteurs désireuses d'exporter dans le marché lucratif de l'Europe. La mission s'est arrêtée à Hambourg, à Stuttgart et à Londres, et a donné aux délégués la possibilité de nouer de nouveaux liens commerciaux et d'approcher des clients potentiels, d'obtenir des études de marché, de participer à des activités de réseautage ainsi qu'à une conférence internationale, et de déployer des efforts de marketing pour augmenter la notoriété de la marque. Elle a également abouti à la conclusion d'un Protocole d'entente entre des associations de femmes d'affaires du Canada et de l'Allemagne, WEOC (en anglais seulement) et VdU (en anglais seulement), renforçant encore les liens entre le Canada et l'Allemagne.

Outre la planification des missions commerciales, FACI appuie les entrepreneures canadiennes en leur offrant des produits et services améliorés, y compris un site Internet où vous trouverez des renseignements et des outils précieux, comme un questionnaire sur la capacité immédiate d'exporter, un groupe LinkedIn de FACI et un bulletin mensuel et annuel. Envoyez-nous un courriel si vous souhaitez recevoir plus d'informations.

Date de modification :