Ce blogue vous est présenté par Futurpreneur Canada, un organisme sans but lucratif qui s'efforce de stimuler la jeune entreprise au Canada en lui offrant du financement, du mentorat et des ressources.

Comme nous vivons à une ère de mondialisation grandissante, la croissance et la prospérité du Canada dépendent de sa volonté à s'ouvrir aux marchés internationaux. À Futurpreneur Canada, nous connaissons l'importance des expériences internationales pour les jeunes entrepreneurs; c'est pourquoi nous sommes heureux de leur faciliter l'exploration des possibilités à l'échelle internationale grâce à l'Alliance des jeunes entrepreneurs du G20 (G20 YEA). Si vous êtes un jeune entrepreneur avide d'élargir vos horizons, il s'agit peut-être de l'occasion idéale pour vous.

L'Alliance G20 YEA est un collectif d'organismes présents dans les pays du G20 qui œuvrent pour la promotion et l'avancement de l'entrepreneuriat. L'Alliance regroupe plus de 500 000 jeunes entrepreneurs de tous les pays du G20, parmi lesquels environ 500 se réunissent tous les ans dans le cadre du Sommet du G20 YEA. Le Canada, représenté jusqu'à présent par 100 jeunes entrepreneurs canadiens qui ont participé aux différents sommets annuels, joue un rôle central au sein de l'Alliance des jeunes entrepreneurs du G20.

La délégation canadienne 2016 a été la plus nombreuse à ce jour : en septembre 2016, 32 jeunes entrepreneurs canadiens parmi les meilleurs et plus brillants, se sont rendus en Chine pour assister au Sommet G20 YEA à Pékin. Au cours des deux semaines d'activités, la délégation a eu l'occasion de rencontrer des entreprises chinoises, de visiter des incubateurs d'entreprises et des accélérateurs d'entreprises, et de s'entretenir avec des hauts dirigeants canadiens comme le premier ministre Justin Trudeau et le ministre Bill Morneau, une opportunité unique pour ces jeunes d'exercer une influence sur les politiques d'entrepreneuriat et de faire progresser leurs entreprises. De plus, les membres de la délégation ont eu un aperçu du marché chinois qui connaît une explosion de la classe moyenne et qui présente un intérêt pour les produits canadiens. Ils ont pu se faire une idée sur le terrain de toutes les possibilités qui s'offrent aux entreprises canadiennes.

Selon Daniel Rodic, membre de la délégation canadienne pour le Sommet G20 YEA pour la deuxième fois et propriétaire de Exact Media, une entreprise qui réinvente le publipostage en proposant aux acheteurs en ligne potentiels des échantillons adaptés à leurs besoins, le G20 YEA constitue une occasion unique de s'ouvrir au marché international. Daniel s'y connaît en matière de croissance : Exact Media — qui dispose d'un réseau de 140 millions de consommateurs — a généré des ventes totalisant environ un million de dollars rien qu'à son 90e jour d'activité. Après une expansion réussie aux États-Unis et le développement d'un réseau de détaillants au Royaume-Uni, Daniel est plus avide que jamais d'explorer d'autres marchés potentiels.

« Assister au Sommet G20 à Pékin a développé en peu de temps ma connaissance personnelle du milieu des affaires en Chine », explique-t-il. « Nouer des liens assez tôt et gagner des alliés locaux nous a aidés à peaufiner nos plans d'expansion à l'international et à mieux prévoir l'ampleur du travail nécessaire pour réussir en Chine. »

Luc Bohunicky, cofondateur et chef de marque de Consultica, une entreprise manitobaine de développement de logiciels, s'est senti lui aussi très motivé après avoir assisté au Sommet G20 YEA l'année dernière en Turquie. À Istanbul, Luc a rencontré nombre de nouveaux conseillers qui ont contribué de façon significative à l'amélioration du plan d'action de son entreprise. « La valeur immatérielle des liens, des relations, des connaissances et des perspectives est, pour moi, aussi précieuse que l'argent », dit-il.

Toutefois, pour de nombreux délégués, la singularité de l'expérience vécue au Sommet G20 YEA ne se résume pas à l'occasion qu'il offre de nouer des liens sur le plan international. C'est aussi la possibilité de faire partie d'un réseau transcanadien d'ambassadeurs pour les jeunes entrepreneurs qui représente les intérêts de ces jeunes et qui propose des solutions et exerce une influence politique pour le bien des générations futures.

Pour Jesse Guth, membre pour la première fois de la délégation pour le Sommet G20 YEA en 2016 et propriétaire de Avid Apparel, une entreprise à services complets dans le secteur des vêtements, ce qui rend le G20 YEA si unique est qu'il constitue une tribune pour s'exprimer. Chaque année, le G20 YEA publie un communiqué qui constitue un appel à l'action, adressé aux gouvernements des pays du G20, les invitant à axer leurs efforts sur l'entrepreneuriat comme facteur de croissance économique, d'innovation et de changement social.

« Dans le cadre d'une table ronde tenue à Shanghai avec le délégué canadien au B20, nous avons tenu des conversations franches avec des hauts dirigeants canadiens sur l'entrepreneuriat et le développement international », commente Jesse. « C'est ce genre de conversations qui nous aide à exercer une influence politique, à partager des solutions et à collaborer pour inclure l'entrepreneuriat des jeunes dans l'ordre du jour des dirigeants du G20. »

La suite? L'édition 2017 du sommet aura lieu du 15 au 17 juin 2017 à Berlin, en Allemagne. Au cours de ces 4 jours chargés en événements, 25 jeunes entrepreneurs des 4 coins du Canada participeront à différentes activités de renforcement de compétences entrepreneuriales, d'élaboration de politiques d'entreprise, de réseautage, ainsi qu'à des activités facultatives organisées avant l'ouverture du sommet.

Futurpreneur Canada est à la recherche d'entrepreneurs âgés entre 18 et 39 ans, qui exercent leurs activités depuis au moins 2 ans et qui sont des meneurs dans le paysage entrepreneurial. Si vous êtes un jeune entrepreneur canadien avide de croissance internationale et de devenir un ambassadeur pour l'entrepreneuriat ici comme ailleurs, nous vous encourageons à vous inscrire ici, jusqu'au 15 février 2017.