Aux « 4 P » du marketing (produit, prix, place et promotion) s'ajoute l'emballage. Votre emballage peut être conçu pour attirer des acheteurs. Cependant, que devez-vous inclure sur l'étiquette pour respecter la réglementation? Voyez comment étiqueter votre produit de consommation tout en vous conformant aux exigences de la Loi sur l'emballage et l'étiquetage des produits de consommation.

Exigences principales :

  • Dans le cas d'un contenant préemballé, l'étiquette elle-même doit être apposée sur la surface d'affichage principale, c'est-à-dire la surface ou le côté complet de votre produit.
  • Trois indications doivent figurer sur votre étiquette. Par exemple, si votre entreprise XYZ fabrique des bandages de la marque ABC, vous devez indiquer : l'identité du produit (le nom générique : bandages), la quantité nette du produit (le poids ou le volume : 10 bandages), ainsi que le nom et l'établissement principal du fournisseur (entreprise XYZ et Ottawa, Ontario). Vous devez indiquer le pays d'origine : fabriqué au Canada.
  • L'identité du produit et la quantité nette doivent être indiquées en anglais et en français. Les produits qui sont considérés comme des produits d'essai peuvent être exemptés des exigences de l'étiquetage bilingue pendant une période pouvant aller jusqu'à un an.
  • Lorsque seules des lettres majuscules sont utilisées, la hauteur minimale des caractères doit être de 1,6 mm (1/16e de pouce). Lorsque des lettres minuscules sont utilisées, la hauteur minimale de la lettre minuscule « o » doit être de 1,6 mm.

Vous devez présenter clairement tous les renseignements sur les étiquettes de votre produit, qu'il s'agisse de symboles ou de mots. Les indications fausses ou trompeuses sont interdites. Vous ne pouvez faire d'allégations fallacieuses sur la performance de votre produit; vous devez être en mesure de corroborer vos allégations. Vous devez divulguer dans vos annonces publicitaires tous les renseignements importants et les détails relatifs au matériel utilisé dans la fabrication de votre produit. De plus, vous n'avez pas le droit de vendre votre produit à un prix supérieur au prix que vous avez annoncé. L'intention générale consiste à être franc et clair avec vos clients.

Certains types de produits comportent des règles additionnelles bien particulières. En voici quelques exemples :

  • Si vous vendez des produits du tabac, vous devez y apposer des mises en garde illustrées qui couvrent 75 % de l'emballage externe et inclure, à l'intérieur, des messages d'information sur la santé. Des énoncés faciles à comprendre sur les émissions toxiques doivent aussi être compris.
  • Si vous vendez des produits alimentaires, les exigences de base en matière d'étiquetage sont uniques. Vous devez inclure le nom usuel de la marque, la datation et la liste des ingrédients.
  • Si vous vendez des cosmétiques, l'étiquette extérieure doit énumérer tous les ingrédients utilisés dans la fabrication du produit. Cela permet à vos clients de comprendre tous les risques pour la santé qui y sont associés, comme les sensibilités cutanées ou les allergies.

Emballer et étiqueter vos produits de façon convenable est une exigence obligatoire. Si vous suivez ces règlements, vous présentez les renseignements relatifs à votre produit le plus clairement possible, permettant ainsi à vos clients de lire les indications et de comprendre ce qu'ils achètent. Pour obtenir de plus amples renseignements, consultez notre section Réglementation concernant le marketing, la publicité et la vente.